FINANCES & CONSEIL MEDITTERRANÉE

Réseau d'échange et de coopération
des banques, des avocats et des experts-comptables
en Méditerranée au service des PME

La finance autrement ? Réflexions critiques…

Share Button

Causerie autour d’un livre et d’un café.
La finance autrement ? Réflexions critiques et perspectives sur le finance moderne.
Bernard Paranque, membre du Codir de FCM, économiste, titulaire de la Chaire AG2R La Mondiale Prémalliance « Finance Autrement ».
Face à Christian du Payrat, directeur général de la Banque populaire provençale et corse.

Suite à cette discussion, FCM a fait un compte rendu de ce débat riche et animé.

Bernard Paranque
Bernard Paranque nous donne une synthèse de son ouvrage « La Finance autrement ? ». C’est une critique de la finance traditionnelle mais apporte aussi une contribution positive sur les voies et les moyens de pratiquer la finance autrement Cet ouvrage est composé de 3 parties. La première concerne le regard sur le paradigme de la finance. Ce paradigme concerne la création et la maximisation du bonheur de l’actionnaire. Ceci permet d’atteindre le bien être individuel et la somme des bien-être crée le bonheur collectif. D’un point de vue global, les différents acteurs de ce paradigme sont portés par la logique d’objectivité. C’est un paradigme égoïste radical, structurel radical mais aussi de subjectivité. Il ya de ce fait une quasi disparition du management des projets industriels en faveur de celui de la valeur boursière de l’entreprise. Bernard Paranque propose de dépasser ce paradigme de la maximisation de la valeur actionnariale.
La seconde partie concerne une analyse critique des pratiques d’organisation et d’investissement. Les auteurs proposent de repenser le concept de l’Investissement Socialement Responsable. Il s’agit de mieux recentrer ce concept dans sa recherche de performance financière.
La troisième réintègre toutes ces questions à travers les questionnements éthiques. Bernard Paranque soutient l’idée de revenir vers d’autres choses que la recherche du profit, plutôt comme dans une économie solidaire. Les auteurs soutiennent l’engagement social et sociétal. Ils prônent d’encastrer la finance dans le social en suivant l’exemple de la finance islamique. Il faudrait avoir la finance comme « commun ».

Christian du Payrat
Christian  du Payrat n’était  pas vraiment du même avis que son prédécesseur.
Il revient d’abord sur une petite comparaison entre le monde politique Anglo-saxon et celui de la France. Il met l’accent sur la division des économistes en France contrairement aux Anglos saxons. Ceci est dû au fait que le domaine de référence dans les pays anglo-saxon est l’économie tandis qu’en France, il s’agit du social. Or, une entente est nécessaire car il ya un besoin très fort de repenser les modèles économiques. Il soutient que l’idéologie dominante est anglo-saxonne : la maximisation du profit de l’actionnaire et de la valeur contrairement à l’idée de Bernard Paranque. Il s’agirait d’un modèle dominant qui est celui de la finance.
Depuis 20 ans, il prône pour l’idée d’une part pour l’actionnaire et une autre pour le manager et la maximisation de ces profits individuels fait la maximisation globale. Selon lui on ne parlera pas de marchés financiers lorsqu’on accompagne humainement les porteurs de projets.
Il poursuit la défense de son idée en soutenant que la vraie cause de l’échec des entreprises n’est pas la liquidité mais la rentabilité, la chute de sa valeur. Ainsi si une entreprise chute, ne gagne plus d’argent cela veut dire qu’elle est mauvaise et il reviendra ainsi aux banques de prendre leur rôle et d’appeler le chef d’entreprises à fermer leurs portes.

 

Participants :

Christian du Payrat, ancien élève de l’École des mines de Paris, diplômé d’HEC en mastère de finance internationale, a débuté en 1978 comme enseignant. Dix ans plus tard, il crée le département R & D de Deltabanque. En 1992, il intègre la Chambre syndicale des Banques Populaires dont il devient directeur adjoint gestion de bilan et organisation. Nommé en 1996 sous-directeur général à la Banque Populaire Savoisienne de Crédit, puis en 2000 directeur général adjoint à la Banque populaire des Alpes, il est promu en 2002 directeur général de la Banque populaire du Massif Central

Bernard Paranque est professeur à Kedge Business School et Délégué général à l’Euroméditerranée. Il est titulaire de la Chaire “Finance Autrement”. Il coordonne l’axe de recherche « Économie et Finance Autrement ». Il est chercheur associé au LEST-CNRS-UMR 7 317 Université Aix Marseille. Il est expert associé à l’IESMED à Barcelone.
Son programme de recherche porte sur les enjeux et les modalités de la coordination de l’action économique, en particulier dans le domaine du comportement des petites organisations et de leur financement. Il s’intéresse aux formes de propriété collective, en particulier les entreprises détenues par leurs salariés du type coopérative, à la coordination de l’action collective selon une approche fondée sur la valeur d’usage autour des « Commons » et de la dynamique des communautés d’usage de marque à travers les enjeux de captation de la valeur. Il travaille aussi sur l’Économie sociale et solidaire.
Il a coédité avec Roland Pérez l’ouvrage collectif « La finance autrement ? Réflexions critiques et perspectives de la finance moderne » (Presses Universitaires du Septentrion). Il est coauteur avec Bernard Belletante et Nadine Levratto de « Diversité économique et mode de financement des PME » (2001, L’Harmattan). Il a codirigé la publication de « L’Euroméditerranée : de l’espace géographique aux modes de coordination socio-économiques » avec Nadine Levratto et Corinne Grenier (L’Harmattan 2007). Il a publié « Construire l’Euroméditerranée » (2008 L’Harmattan)..

 

Galerie Photo


Chargement de la carte ....

Date / Heure
Date(s) - 12/01/2016
8 h 30 min - 10 h 30 min

Emplacement
Kedge Business School - Campus Joliette (salle Cassandre)


Inscription

Les réservations sont closes pour cet événement.

Liste des intervenants

    • Mr du Payrat Christian
    • Banque Populaire Provençale et Corse | Directeur général
    • Marseille
    • Mr Paranque Bernard
    • Kedge Business School | Professor of Finance and Social Economy
    • Marseille cedex 9
    • Institution